Nous vous présentons : le Protein Lab.

Quels sont les projets de Sentience pour 2023 ? Le Protein Lab, qui est une série d’ateliers d’une journée favorisant l’échange et la collaboration entre expert·es de différents secteurs, fait partie de nos projets principaux l’année prochaine.

Un système destructeur

La consommation annuelle de viande par habitant·e en Suisse stagne depuis 20 ans à un niveau élevé, càd autour des 50 kg. C’est en contradiction directe avec les objectifs de l’Agenda 2030 et la stratégie de la Confédération visant à lutter contre les émissions générées par l’agriculture et à mettre en place de nouvelles formes de production alimentaire durable.

L’innovation technologique et la prise de conscience croissante de l’impact environnemental de la production de viande traditionnelle ont donné naissance à un marché de solutions protéiques alternatives. Bien que les producteur·ices de viande réagissent à cette évolution, des acteur·ices important·es au sein du secteur se dérobent à leurs responsabilités et s’opposent à ce progrès afin de conserver leur position dominante sur le marché.

Cela doit absolument changer. De nouvelles réglementations sont en train d’être négociées et introduites, notamment dans l’UE, qui ont également des répercussions sur la Suisse. Une étude du Boston Consulting Group en collaboration avec Blue Horizon prévoit notamment que d’ici 2035, 11 % des protéines consommées dans le monde proviendront de « sources alternatives de protéines ».

Notre approche

Alors, comment lutter contre les freins à la transition vers des sources de protéines alternatives ? Le Protein Lab aura pour ambition de trouver des réponses à cette question en fournissant le cadre d’une série d’ateliers d’une journée durant lesquels les différent·es acteur·ices du système alimentaire auront l’occasion de discuter de leurs besoins et visions. L’objectif de ces ateliers est de favoriser les échanges entre les expert·es du secteur alimentaire et de comprendre comment nous pouvons travailler ensemble pour actionner le changement.

L’échange dans le cadre du Protein Lab suit le modèle des laboratoires d’innovation sociale et se fait en collaboration avec collaboratio helvetica et la Haute école spécialisée bernoise. La liste exacte des participant·es (scientifiques de l’alimentation, défenseur·ses des animaux, représentant·es de l’agriculture, acteur·ices du secteur privé, décideur·ses politiques, etc.) est encore en cours d’élaboration.

Heureusement, le projet est déjà financé. Les fonds récoltés grâce au Matching Challenge nous offrent notamment l’opportunité d’agrandir le projet. Chaque montant donné avant le 31 décembre sera doublé jusqu’à ce que nous atteignions notre objectif de 30’000 CHF. Soutenez-nous par votre don – vous nous permettez ainsi de continuer à progresser dans notre travail. Nous vous remercions d’avance de vous joindre à nous pour défendre les intérêts des animaux non-humains.

Articles similaires

Les visages derrière Sentience

Les visages derrière Sentience

Ce qui a été l'année la plus riche en événements jusqu'à présent s'achève pour Sentience. Faites connaissance avec notre nouvelle équipe et soutenez notre Matching Challenge pour que nous puissions continuer à nous engager pour les animaux...

Les visages derrière Sentience
Faites doubler votre don jusqu’au 31 décembre

Faites doubler votre don jusqu’au 31 décembre

Matching challenge. D'ici à la fin de l'année, vous avez la possibilité unique de faire doubler votre don – grâce à de généreux·ses donateur·ices, tous les dons faits à Sentience jusqu’à la valeur de 30 000 CHF seront doublés. Faites un don et...

Faites doubler votre don jusqu’au 31 décembre
Le nombre d’animaux d’élevage doit diminuer

Le nombre d’animaux d’élevage doit diminuer

Si la Suisse veut aborder des problèmes tels que les émissions de gaz à effet de serre, la perte de biodiversité ou encore la destruction des écosystèmes de manière conséquente, elle ne peut échapper à la question de la consommation de produits ...

Le nombre d’animaux d’élevage doit diminuer
Qui aime les animaux, devrait réduire leurs souffrances

Qui aime les animaux, devrait réduire leurs souffrances

Les végétarien·ne·s et végétalien·ne·s sont-iels les ennemi·e·s naturel·le·s des animaux d'élevage ? Non, iels prennent la souffrance des animaux au sérieux et en tirent les conséquences. Une réplique.

Qui aime les animaux, devrait réduire leurs souffrances
Sentience – Nous plaçons les intérêts des animaux non humains au cœur de la société

Sentience – Nous plaçons les intérêts des animaux non humains au cœur de la société

Bienvenue sur le nouveau site web de Sentience Politics (en abrégé : Sentience). Le terme « sentience » désigne la capacité à ressentir - et en particulier la capacité à ressentir le plaisir et la souffrance. Outre les humains, que l'on peut...

Sentience – Nous plaçons les intérêts des animaux non humains au cœur de la société
La viande du futur

La viande du futur

L’industrie de la viande se trouve face à un tournant – les revendications sociétales pour davantage de durabilité et de bien-être animal ainsi que les progrès technologiques ouvrent la porte à un avenir dans lequel la viande se développera bientôt..

La viande du futur
La jungle brûle pour notre consommation de viande

La jungle brûle pour notre consommation de viande

L'Amazonie abrite plus de la moitié des forêts tropicales humides du monde et représente environ un tiers de la surface mondiale des forêts tropicales. Notre alimentation est la cause principale du rétrécissement de ce biome existentiel pour le ...

La jungle brûle pour notre consommation de viande