Initiative populaire fédérale « Pas d’élevage intensif en Suisse »

Nous défendons le point de vue que des intérêts égaux doivent être considérés de manière égale. Les humains et les animaux non-humains agricoles ont un intérêt commun important : tous deux ne veulent pas souffrir et ont un besoin d’intégrité physique et psychologique. La législation actuelle sur la protection des animaux ne tient cependant pas compte de ce constat. En 2016, Sentience a donc lancé l’initiative contre l’élevage intensif.

En guise de pierre angulaire, l’initiative exige que la dignité de l’animal soit respectée dans l’élevage intensif. L’élevage industriel dans de grandes exploitations pour générer des produits animaux le plus efficacement possible, dans lequel il est systématiquement porté atteinte au bien-être des animaux, ne devrait, à l’avenir, plus être autorisé en Suisse, tout comme l’importation de produits d’origine animale qui ne répondent pas aux nouvelles normes suisses.

Nos arguments

  • L’élevage industriel est un système de production qui néglige les besoins fondamentaux des animaux non humains à pratiquement tous les égards.
  • Chaque année, près de 80 millions d’animaux d’élevage sont engraissés et abattus pour l’alimentation humaine en Suisse.
  • L’élevage industriel des animaux n’est ni nécessaire ni compatible avec les principes de la dignité de la créature et de l’égalité de traitement d’intérêts comparables.

Personne de contact

Philipp Ryf
Philipp Ryf
Co-présidence, responsable de la campagne Initiative contre l’élevage intensif
Plus de Philipp Ryf