Sentience – Nous plaçons les intérêts des animaux non humains au cœur de la société

Bienvenue sur le nouveau site web de Sentience Politics (en abrégé : Sentience). Le terme « sentience » désigne la capacité à ressentir – et en particulier la capacité à ressentir le plaisir et la souffrance. Outre les humains, que l’on peut biologiquement classer dans le monde animal, les animaux non humains possèdent eux aussi cette capacité.

Notre association s’engage pour que la sentience d’un être soit reconnue comme étant le critère décisif de sa considération morale et politique et appelle à un changement progressif du système actuel vers une coexistence respectueuse des humains et des animaux.

Pour atteindre cet objectif, Sentience travaille actuellement au niveau politique avec deux initiatives populaires. L’Initiative nationale contre l’élevage intensif revendique des normes de protection animale plus élevées pour les animaux dits « de rente » en abolissant la production animale industrielle. L’initiative sera discutée au Conseil national lors de la session d’hiver 2021.

Parallèlement se déroule la campagne de l’Initiative pour les primates dans le canton de Bâle-Ville. Elle vise, lors de la votation du 13 février 2022, à inscrire dans la constitution cantonale deux droits fondamentaux pour tous les primates, à savoir le droit à la vie et le droit à l’intégrité physique et psychique.

Après sept ans sous son ancienne forme, il est grand temps de montrer au monde extérieur la professionnalisation et la restructuration continuelle de notre association. Le logo et le site web ne sont pas les seuls à avoir reçu un nouveau coup de pinceau : notre équipe s’est également considérablement étoffée au cours des douze derniers mois.

Huit membres de l’équipe réparti·e·s dans les domaines du travail de campagne, de la communication, de la mobilisation des bénévoles, de la collecte de fonds, de la recherche et de la politique travaillent désormais chez Sentience. En collaboration avec le comité, le conseil consultatif et les bénévoles, l’équipe amène des questions sur le devant de la scène politique et place les intérêts des animaux non humains au cœur de la société.