Le nouveau Parlement fédéral sera-t-il plus courageux ?

Avec notre campagne « RRRévolution ! », Sentience s’est engagée ces six derniers mois pour que les principes 3R – Réformer, Réduire, Remplacer – bien connus dans la recherche, soient également ancrés dans l’agriculture suisse. Nos revendications auraient dû arriver jusqu’au parlement, mais au dernier moment, la parlementaire qui s’était engagée à déposer l’intervention, s’est désistée. En attendant de voir si le nouveau parlement sera plus courageux, nous nous focaliserons davantage sur la grande distribution.

Les principes 3R – Réformer, Réduire, Remplacer – sont un outil qui permettrait une amélioration réelle des conditions de vie de nombreux animaux élevés et tués pour notre consommation. Ils constitueraient un pas important vers une agriculture réellement adaptée à nos régions, une réduction du nombre d’animaux tués pour notre alimentation chaque année et un investissement massif dans les produits alternatifs à base de plantes.

Avec plus de 11 600 personnes, nous avons revendiqué du monde politique à accélérer la transition protéique et permis l’élaboration d’une intervention parlementaire qui aurait dû être déposée juste avant les élections fédérales. Tout était préparé, même la photo obligatoire sur la place fédérale, et un journaliste était prêt à porter nos revendications aux médias. Mais au dernier moment, la personne supposée alliée s’est retirée et a décidé de ne pas déposer l’intervention sous la pression d’autres parlementaires qui trouvaient l’intervention trop radicale.

Cette anecdote montre une fois de plus à quel point le bien-être animal reste un sujet négligé au sein du Palais fédéral. Nous attendons de voir si le nouveau Parlement saura se montrer plus courageux, progressiste et respectueux des animaux. Mais nous ne nous laissons pas décourager par une déception du monde politique et continuons à nous engager sur d’autres fronts. Nous sommes actuellement en contact avec la grande distribution pour connaître leurs plans concrets concernant l’amélioration du bien-être des animaux et leur soumettre nos revendications pour « Plus de bien-être et moins de souffrance ». Il est clair que la grande distribution détient un rôle majeur dans le système alimentaire et a une responsabilité de taille face au bien-être des animaux d’élevage et la transition protéique. Il est maintenant temps qu’elle reconnaisse cette responsabilité.

Articles similaires

Hors de vue, hors de l’esprit – pourquoi nous avons besoin de règles plus strictes dans l’aquaculture

Hors de vue, hors de l’esprit – pourquoi nous avons besoin de règles plus strictes dans l’aquaculture

L’aquaculture menace grandement le bien-être des poissons. Ils sont confinés dans des bassins dans des conditions qui seraient jugées inacceptables, même dans l’élevage intensif.

Hors de vue, hors de l’esprit – pourquoi nous avons besoin de règles plus strictes dans l’aquaculture
Repenser le bien-être des pigeons en milieu urbain

Repenser le bien-être des pigeons en milieu urbain

La Suisse abrite entre 200'000 et 300'000 pigeons au sein de ses villes. En l’absence d’un concept de gestion des pigeons respectueux de ces oiseaux, leur nombre a explosé dans de nombreuses villes.

Repenser le bien-être des pigeons en milieu urbain
Les animaux « invisibles » ont besoin de votre aide

Les animaux « invisibles » ont besoin de votre aide

La prise en compte de la capacité à souffrir comme critère moral décisif est au cœur des préoccupations de Sentience. C'est pourquoi nous voulons donner une voix aux animaux dont le bien-être n'est pas pris en compte dans notre société.

Les animaux « invisibles » ont besoin de votre aide
Rapport annuel 2023

Rapport annuel 2023

Notre vision, qui consiste à porter les intérêts des animaux non-humains au cœur de la société, s'est également manifestée l'année dernière par des projets concrets, une revendication politique et la formation d'une alliance intersectorielle.

Rapport annuel 2023
La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ?  Décryptage

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ? Décryptage

L’urgence environnementale subsiste, et son impact sur tous les individus est de plus en plus pressant. Nous devons commencer à réfléchir à ce que serait l’engagement diplomatique envers les animaux non-humains.

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ? Décryptage
Merci pour votre précieux soutien ❤️

Merci pour votre précieux soutien ❤️

Bienvenue dans la nouvelle année ! C’est avec joie que nous pouvons vous informer que nous avons atteint notre objectif de dons de 40 000 CHF. Cela signifie qu'un premier objectif important a pu être atteint afin que nous puissions poursuivre notre..

Merci pour votre précieux soutien ❤️
Nous fêtons les 10 ans de Sentience 🎉

Nous fêtons les 10 ans de Sentience 🎉

Sentience, c'est nous tou·tes : une équipe très motivée, un comité engagé, un excellent conseil consultatif et vous, nos soutiens. L’année prochaine marquera 10 ans au cours desquels nous avons œuvré ensemble de manière efficace pour...

Nous fêtons les 10 ans de Sentience 🎉
Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !

Le nombre d’animaux abattus pour notre consommation de viande augmente chaque année – et seule une fraction d’entre eux a accès à l’extérieur. La Suisse a donc d’autant plus besoin d’une voix forte et progressiste en faveur des animaux.

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !