Ensemble pour la transition protéique : retour sur le Laboratoire protéique

La Suisse se trouve à un tournant. Il devient de plus en plus évident que nos habitudes alimentaires doivent changer. Le choix des sources de protéines à intégrer dans notre alimentation affecte non seulement le bien-être des animaux, mais également l’environnement et notre propre santé. Le Laboratoire protéique – un projet collaboratif entre trois organisations – est une tentative de développer des solutions intersectorielles à ce problème.

Le Laboratoire protéique est à la fois un projet et une intervention systémique : issue d’une collaboration entre Sentience, collaboratio helvetica et la Haute école spécialisée bernoise, il vise à servir de modèle pour illustrer à quoi peut ressembler la collaboration entre différentes organisations de différents secteurs.

Une vingtaine de personnes avec des perspectives différentes sur le système alimentaire se sont réunies lors de trois ateliers d’une journée en septembre et octobre 2023. Cette « Coalition des volontaires » comprend, entre autres, des personnes issues de l’agriculture, de la science, de l’industrie, de la protection des animaux ou de l’environnement et du secteur des investissements. Ensemble, ces acteur·ices poursuivent l’objectif de comprendre le système actuel et de participer activement à la transition protéique.

Leçons clés
Un rapport complet sur les résultats et leçons est en élaboration, deux enseignements importants peuvent toutefois déjà en être tirés :

  1. La nécessité d’une collaboration intersectorielle : Les expériences du Laboratoire protéique montrent que des sujets complexes comme la transition protéique nécessitent une action collective. Des solutions efficaces peuvent surgir, notamment lorsque différents groupes d’intérêt travaillent ensemble vers un objectif commun.
  2. Les humains se trouvant derrière les titres sont importants : Au-delà des résultats formels, le Laboratoire protéique a permis diverses connexions interpersonnelles. De nouveaux partenariats, des invitations à des présentations et discussions autour de projets communs démontrent déjà le potentiel d’un tel dialogue collectif. Même si les résultats sont encore difficiles à quantifier, les vagues générées par le projet sont indéniables et de grande envergure.

Un grand merci à toutes les personnes impliquées
Aucun projet de cette ampleur ne peut être réalisé seul. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès du Laboratoire protéique. L’équipe interorganisationnelle derrière l’organisation, dont la vision et le dévouement ont été la force motrice derrière le projet, et les participant·es qui ont donné de leur temps précieux, leurs connaissances et leur enthousiasme. Leurs contributions ont non seulement façonné ce projet, mais ont également ouvert la voie à un avenir collaboratif dans le domaine des protéines durables en Suisse.

Notre conclusion
Le Laboratoire protéique a posé les fondations pour un paysage protéique suisse durable, respectueux des animaux et soucieux de sa santé. La mise en œuvre des nombreux résultats incombe désormais aux acteur·ices de ce système complexe.

Alors que nous attendons les fruits de ce travail, une chose est claire : avec une compréhension partagée et une collaboration, la transition protéique n’est plus seulement un rêve lointain en Suisse, mais, nous l’espérons, bientôt réalité.

Articles similaires

Les animaux « invisibles » ont besoin de votre aide

Les animaux « invisibles » ont besoin de votre aide

La prise en compte de la capacité à souffrir comme critère moral décisif est au cœur des préoccupations de Sentience. C'est pourquoi nous voulons donner une voix aux animaux dont le bien-être n'est pas pris en compte dans notre société.

Les animaux « invisibles » ont besoin de votre aide
Nous avons besoin d’un contrepoids fort

Nous avons besoin d’un contrepoids fort

Les sièges remportés par le lobby agricole aux élections législatives de l'automne 2023 ont reculé la possibilité d’une agriculture suisse durable, avec une production alimentaire adaptée à ses régions dans un avenir encore plus lointain.

Nous avons besoin d’un contrepoids fort
Surmonter la polarisation politique

Surmonter la polarisation politique

La majorité de la population souhaite que les animaux soient bien traités. L'enquête menée après le vote a toutefois révélé des différences majeures entre les courants idéologiques, dont l’ampleur m’a surprise.

Surmonter la polarisation politique
Rapport annuel 2023

Rapport annuel 2023

Notre vision, qui consiste à porter les intérêts des animaux non-humains au cœur de la société, s'est également manifestée l'année dernière par des projets concrets, une revendication politique et la formation d'une alliance intersectorielle.

Rapport annuel 2023
La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ?  Décryptage

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ? Décryptage

L’urgence environnementale subsiste, et son impact sur tous les individus est de plus en plus pressant. Nous devons commencer à réfléchir à ce que serait l’engagement diplomatique envers les animaux non-humains.

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ? Décryptage
Merci pour votre précieux soutien ❤️

Merci pour votre précieux soutien ❤️

Bienvenue dans la nouvelle année ! C’est avec joie que nous pouvons vous informer que nous avons atteint notre objectif de dons de 40 000 CHF. Cela signifie qu'un premier objectif important a pu être atteint afin que nous puissions poursuivre notre..

Merci pour votre précieux soutien ❤️
Nous fêtons les 10 ans de Sentience 🎉

Nous fêtons les 10 ans de Sentience 🎉

Sentience, c'est nous tou·tes : une équipe très motivée, un comité engagé, un excellent conseil consultatif et vous, nos soutiens. L’année prochaine marquera 10 ans au cours desquels nous avons œuvré ensemble de manière efficace pour...

Nous fêtons les 10 ans de Sentience 🎉
Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !

Le nombre d’animaux abattus pour notre consommation de viande augmente chaque année – et seule une fraction d’entre eux a accès à l’extérieur. La Suisse a donc d’autant plus besoin d’une voix forte et progressiste en faveur des animaux.

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !