Haut perchés : pour des pigeons heureux et des pigeonniers entretenus

En Suisse, entre 200’000 et 300’000 pigeons peuplent nos villes. Cependant, la recherche en écologie comportementale sur les besoins et les exigences des pigeons en habitat urbain demeure négligée par la société. Sur le plan politique, les intérêts des pigeons ne sont pas non plus pris en compte. Ceci met de plus en plus en danger le bien-être des animaux non-humains. Actuellement, la Suisse est submergée par un surnombre de pigeons malades. Leur quotidien est marqué par le stress, les maladies, et des conditions de vie plus que lamentables.

Pourtant, des méthodes de régulation des populations de pigeons ont déjà été introduites dans les années 1980-1990. Les pigeonniers – utilisés comme lieux de reproduction – se sont révélés extrêmement efficaces pour garantir la gestion démographique des pigeons : notamment en utilisant des techniques de remplacement d’œufs, où les œufs de pigeons sont remplacés par …

… des œufs factices en plâtre. Hélas, au fil des dernières années, le financement des pigeonniers a été sciemment interrompu, laissant la plupart à l’abandon.

Les pigeons sont des êtres sentients dotés de capacités cognitives remarquables, et montrant des aptitudes émotionnelles et sociales complexes. Chez Sentience, nous sommes convaincus que nous avons une obligation morale envers les pigeons, notamment parce qu’ils ont toujours été dépendants de nous en tant qu’animaux domestiques retournés à l’état sauvage. C’est pourquoi nous réclamons la remise en activité des pigeonniers existants et la construction de nouveaux pigeonniers, ainsi qu’une meilleure prise en charge médicale des pigeons au sein des pigeonniers.

Soutenez-nous en signant notre pétition dès aujourd’hui, et devenez la voix des résidents invisibles de nos villes.

3 678sur 4 000 signatures
Petra Z.il y a 19 minutes
Lily H.il y a 38 minutes
Cyrille J.il y a 1 heure
Adrian Thomas L.il y a 1 heure
Anne L.il y a 1 heure
Anita K.il y a 2 heures
J’aide les pigeons
En l'envoyant, vous confirmez avoir lu notre déclaration de protection des données.

Demandes

1

Élaboration d’un concept de gestion démographique des pigeons adaptée à ces oiseaux

2

Mise à disposition de ressources financières pour la construction et l’entretien de pigeonniers gérés de manière professionnelle

3

Gestion démographique respectueuse et conforme au bien-être animal

4

Promotion du rôle des pigeons en tant que citadins lors de la planification urbaine

5

Amélioration des soins médicaux pour les pigeons

Organisations

En collaboration avec Pigeons des villes Suisse (Stadttauben Schweiz)

Organisations de soutien

Point de départ

Les pigeons sont non seulement capables de souffrir et de ressentir de la douleur, mais ils présentent – entre autres – des capacités de navigation remarquables. Leurs aptitudes complexes en matière d’orientation spatiale supposent des niveaux élevés de traitement cognitif et de perception. Qui plus est, les pigeons sont des êtres sociaux : ils forment des liens de couple, s’engagent dans des rituels amoureux, et montrent même des comportements coopératifs. Malgré des preuves scientifiques évidentes de leur intelligence, les pigeons continuent à être délibérément maltraités. Leur dignité est bafouée, et ils ne bénéficient pas de la protection juridique accordée à d’autres animaux non-humains.

Les préoccupations liées à la santé publique et aux risques de dommages aux infrastructures ont incité les municipalités à lancer des …

… campagnes d’extermination à grande échelle dans le but de contrôler les populations de pigeons. Cependant, ces méthodes n’ont eu guère d’effet sur les populations de pigeons à long terme : la décimation des populations a été plus que compensée par une augmentation des taux de reproduction. Une alternative efficace réside dans la construction de pigeonniers où la gestion des populations peut être effectuée. Toutefois, ces dernières années ont vu un abandon délibéré des pigeonniers. Par conséquent, à l’heure actuelle, les pigeons malades prolifèrent, aggravant le conflit persistant entre « humains et pigeons ».

Les pigeons, comme bien d’autres animaux « invisibles », se sont adaptés à nos villes, et il est de notre devoir de prendre soin d’eux et de favoriser une coexistence plus pacifique entre les citadins humains et non-humains. C’est pourquoi, chez Sentience, nous exigeons – entre autres – la ré-introduction et l’entretien des pigeonniers, ainsi que l’assurance de meilleurs soins médicaux pour les pigeons.

Problématiques

La façon selon laquelle les villes sont construites nous fait croire qu’il y a une séparation nette entre la nature et la vie urbaine. Or, la présence de pigeons, de rats, et d’autres animaux non-humains s’étant adaptés à l’habitat urbain au fil du temps, dément cette illusion. En tant qu’animaux domestiques retournés à l’état sauvage, les pigeons urbains dépendent tout particulièrement de nous autres humains. À ce titre, nous avons une obligation morale de prendre soin de leur bien-être.

L’absence d’une gestion démographique efficace des pigeons pose problème à bien des égards. Une surpopulation de pigeons peut entraîner une pénurie des ressources disponibles telles que la nourriture, l’eau et les sites de nidification. Cette situation intensifie …

… la concurrence entre pigeons, nuisant non seulement aux pigeons, mais également à d’autres animaux non-humains qui dépendent des mêmes ressources. Bien que la transmission de maladies des pigeons aux humains soit extrêmement limitée, voire même improbable, un surnombre de pigeons facilite la propagation de maladies entre eux.

Les stratégies existantes et éprouvées (voir le modèle d’Augsbourg) pour gérer les populations de pigeons doivent enfin être mises en œuvre – elles ont, à long terme, des effets positifs tant pour les pigeons que pour les humains.

Solutions

Afin d’assurer le bien-être de l’ensemble des citadins, nous nous devons d’assurer la gestion démographique des pigeons en ville. Une façon d’y parvenir est de construire et d’entretenir les pigeonniers, et d’accompagner cela de techniques d’ « échanges d’œufs ». Cette mesure garantit d’avoir des populations de pigeons plus petites, certes, mais en meilleure santé, d’améliorer l’accès au soins des individus existants, de réduire la pression sur les ressources alimentaires, ainsi que de fournir une alimentation suffisante et adaptée à l’espèce.

Ensemble, promouvons des pratiques d’alimentation responsables en fournissant des céréales, des légumes feuillus, des baies et des graines dans des endroits spécifiques tels que les pigeonniers. Interdire aux particuliers de nourrir les pigeons n’a de sens que si cette restriction est assortie d’une augmentation de l’approvisionnement alimentaire au sein des pigeonniers. Créons un environnement dans lequel le bien-être des citadins non-humains est pris au sérieux.

En signant notre pétition dès aujourd’hui, vous nous aidez à éveiller la conscience politique et sociale sur la création et l’entretien des pigeonniers, ainsi que sur le traitement des pigeons de manière générale.

Kampagne Unsichtbare Tiere

Cette pétition fait partie de la campagne «Animaux Invisibles»

La campagne “Animaux Invisibles” est née de la compréhension que les intérêts et les besoins des pigeons, des rats, des abeilles et des poissons reçoivent trop peu, voire aucune, attention – tant sur le plan politique que social.

L’objectif de la campagne est de mettre en lumière la souffrance qu’endure ces animaux au quotidien. En effet, chez Sentience, nous sommes fermement convaincus que même de légères modifications du cadre politique peuvent avoir un impact positif majeur – tant pour les animaux que pour l’environnement et la santé publique.

Ensemble, nous pouvons rendre visible la souffrance des animaux “invisibles” et participer à ce que leurs intérêts bénéficient d’une plus forte considération politique aujourd’hui, et à l’avenir. Tout commence avec votre signature.