Accélérons ensemble la transition protéique

Les signes d’une transformation du système alimentaire suisse se font sentir. De plus en plus de voix issues de la science, de l’économie et de la société civile demandent la fin du statu quo – dans le cadre du Sommet Suisse sur le Système Alimentaire 2023, de nombreuses adaptations du système actuel ont déjà été proposées, notamment en ce qui concerne la promotion des protéines durables.

Une chose est sûre : nous ne pouvons pas continuer comme avant. La consommation actuelle de viande nuit non seulement à l’environnement, mais aussi à la santé humaine, et l’élevage intensif est inacceptable d’un point de vue éthique. La solution est évidente : nous avons besoin d’un tournant en matière de protéines.

Malgré notre image de pays innovant, la Suisse a encore du mal à poser les jalons nécessaires. Il n’y a pas que le cadre réglementaire qui fait défaut. La chaîne de création de valeur pour les protéines végétales est également moins professionnelle que dans le secteur de la viande. De plus, des différences massives en matière de subventions, par exemple, entravent la compétitivité des alternatives végétales.

La question qui se pose est la suivante : pourquoi ce changement ne se produit-il pas plus rapidement ? Quelles sont les forces, les attitudes et les dynamiques qui l’empêchent ?

C’est là qu’intervient le « Laboratoire protéique » lancé par Sentience. Ce projet participatif, mené en collaboration avec collaboratio helvetica et la Haute école spécialisée bernoise, réunira à partir de septembre 2023 les principales parties prenantes autour du thème des protéines durables dans le cadre de trois ateliers d’une journée chacun. Le Laboratoire protéique suit une approche systémique et s’inspire du concept des Social Innovation Laboratories, qui intègrent dans un processus collaboratif toutes les perspectives pertinentes, de la production au commerce en passant par la politique ou la science.

Le premier des trois modules a eu lieu mardi dernier fut teinté de nombreuses découvertes passionnantes !

Alors que les participant·es se sont surtout penché·es, lors de cette première journée, sur l’élaboration d’une analyse systémique commune du paysage protéique ou alimentaire et sur l’identification des dynamiques, des conflits et des barrières, les modules 2 et 3 contribueront à identifier des leviers qui peuvent être abordés par une collaboration intersectorielle. Sur cette base, des solutions et des étapes concrètes seront ensuite développées dans le cadre d’un processus guidé. Au final, un plan d’action et une feuille de route seront établies.

Nous sommes convaincu·es que le tournant protéique ne peut réussir que si nous comprenons les interactions systémiques comme celles-ci, si nous réunissons tous les acteur·ices concerné·es autour d’une table et que nous cherchons ensemble des solutions pour aborder ces problèmes complexes de manière ciblée.

La vision est claire : la Suisse doit jouer un rôle de pionnier international dans le domaine des protéines durables – notamment en raison des implications qu’un tel changement aurait sur les animaux d’élevage. Mais pour cela, il faut du courage, de la créativité et la volonté de sortir des sentiers battus. C’est précisément ce que Sentience veut initier avec le Laboratoire protéique.

Articles similaires

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ?  Décryptage

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ? Décryptage

L’urgence environnementale subsiste, et son impact sur tous les individus est de plus en plus pressant. Nous devons commencer à réfléchir à ce que serait l’engagement diplomatique envers les animaux non-humains.

La diplomatie multi-espèces est-elle envisageable ? Décryptage
Merci pour votre précieux soutien ❤️

Merci pour votre précieux soutien ❤️

Bienvenue dans la nouvelle année ! C’est avec joie que nous pouvons vous informer que nous avons atteint notre objectif de dons de 40 000 CHF. Cela signifie qu'un premier objectif important a pu être atteint afin que nous puissions poursuivre notre..

Merci pour votre précieux soutien ❤️
Nous fêtons les 10 ans de Sentience ????

Nous fêtons les 10 ans de Sentience ????

Sentience, c'est nous tou·tes : une équipe très motivée, un comité engagé, un excellent conseil consultatif et vous, nos soutiens. L’année prochaine marquera 10 ans au cours desquels nous avons œuvré ensemble de manière efficace pour...

Nous fêtons les 10 ans de Sentience ????
Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !

Le nombre d’animaux abattus pour notre consommation de viande augmente chaque année – et seule une fraction d’entre eux a accès à l’extérieur. La Suisse a donc d’autant plus besoin d’une voix forte et progressiste en faveur des animaux.

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais !
Un don, double impact ✊

Un don, double impact ✊

Notre voix pour les animaux est plus importante que jamais. Jusqu'à fin décembre, chaque don à Sentience sera doublé. Pour vous, cela signifie : un don, double impact !

Un don, double impact ✊
Une alliance forte pour les animaux

Une alliance forte pour les animaux

Avec les organisations qui ont soutenu l'initiative contre l'élevage intensif l'année dernière, nous avons passé deux jours à réfléchir à la meilleure manière d'assurer une meilleure existence aux animaux d’élevage suisses. De nombreuses...

Une alliance forte pour les animaux
Ensemble pour la transition protéique : retour sur le Laboratoire protéique

Ensemble pour la transition protéique : retour sur le Laboratoire protéique

La Suisse se trouve à un tournant. Il devient de plus en plus évident que nos habitudes alimentaires doivent changer. Le Laboratoire protéique – un projet collaboratif – est une tentative de développer des solutions intersectorielles à ce problème.

Ensemble pour la transition protéique : retour sur le Laboratoire protéique
Le nouveau Parlement fédéral sera-t-il plus courageux ?

Le nouveau Parlement fédéral sera-t-il plus courageux ?

Avec notre campagne « RRRévolution ! », Sentience s’est engagée ces six derniers mois pour que les principes 3R – Réformer, Réduire, Remplacer – bien connus dans la recherche, soient également ancrés dans l'agriculture suisse. Nos revendications...

Le nouveau Parlement fédéral sera-t-il plus courageux ?